200, rue Daniel Johnson Est, Saint-Hyacinthe, QC J2S 8W5
Ventes: 1 866 927-5010
Services: 1 866 927-5011

Publié le 11 juin 2017

Hyundai Accent 2017

Hyundai Accent 2017

Il n’y a pas si longtemps, on associait inévitablement l’Accent à une voiture économique plus robuste qu’agréable à conduire et dont le comportement routier était assez sommaire. On achetait ce modèle pour son prix, un point c’est tout. D’ailleurs, il y a environ une décennie, Hyundai avait fait la manchette en l’offrant pour moins de 10 000 $. Les ventes qui étaient alors stagnantes ont bondi. Depuis ce temps, les choses ont changé et le premier constructeur coréen a grandement amélioré sa sous-compacte. Elle est aujourd’hui en mesure de se défendre fort honorablement face à des modèles concurrents parfois plus modernes et plus sophistiqués.

Il faut également souligner que les stylistes ont affûté leurs crayons pour nous proposer deux modèles dotés d’une silhouette qui est toujours moderne et certainement élégante, surtout le hatchback. Comme c’est souvent le cas lorsqu’une voiture de cette catégorie est offerte en version à hayon et berline, c’est la première qui est jugée la plus belle des deux. La berline a une allure plus sage, tandis que le hatchback, en plus d’avoir un aspect plus dynamique, est en mesure de transporter des objets plus volumineux une fois le dossier arrière abaissé, en tout ou en partie.

Épurée et simplifiée
Il est vrai que des modèles concurrents proposent des systèmes d’infodivertissement un peu plus évolués et une planche de bord plus moderne, mais pour plusieurs personnes, cette simplicité de l’Accent n’est pas tellement un défaut. Par ailleurs, les places avant sont suffisamment confortables, les sièges offrent un support latéral surprenant pour une voiture de ce prix et de cette catégorie. Bien entendu, à l’arrière, on est plus à l’étroit, mais il faut se souvenir qu’on est dans une sous-compacte.

Comme pour la plupart des modèles Hyundai, la qualité des matériaux et la finition sont correctes. Quant à la planche de bord, la présentation est simple, pas de fla-fla, que des commandes faciles à activer. Les cadrans principaux sont nichés dans une nacelle qui les abrite des rayons solaires, tandis que le petit centre d’information logé entre les deux se révèle fort pratique.

Par ailleurs, le seul écran présent au tableau de bord est celui du système audio. Soulignons que celui-ci est très simple d’opération et a conservé les commandes d’une autre époque aux yeux de certains, soit des boutons pour régler le volume et syntoniser les postes! D’autre part, il est possible d’obtenir des vitres à commande électrique alors que sur certains modèles, les commandes du régulateur de vitesse et de la gestion des postes de radio sont placées sur les rayons du volant.

Du muscle
Si l’on prend le temps de vérifier la puissance de plusieurs modèles dans cette catégorie, on se rend compte que bon nombre sont dotés d’une motorisation d’environ 100 chevaux. L’Accent, pour sa part, est propulsée par un quatre cylindres de 1,6 litre produisant 137 chevaux, ce qui est quand même supérieur à la moyenne. Il est livré de série avec une boîte manuelle à six rapports tandis que l’automatique à six vitesses est optionnelle. Soulignons au passage que comme toutes les voitures de cette catégorie, la suspension arrière est à poutre de torsion, une configuration mécanique simple, efficace et légère tout en étant économique à fabriquer.

Compte tenu de cette puissance, on s’attend à des performances quelque peu musclées de la part de l’Accent. Malheureusement, ce n’est pas le cas puisque le traditionnel 0-100 km/h est bouclé en un peu plus de 10 secondes, ce qui est la norme pour une sous-compacte. En outre, le moteur devient passablement bruyant lorsqu’on le sollicite vigoureusement.

Malgré l’allure sportive du hatchback, on se rend vite compte qu’il s’agit d’un véhicule à vocation familiale et citadine, rien de plus. Et la berline adopte un comportement routier similaire. Il n’est donc pas recommandé de vous exciter au volant de cette voiture. D’ailleurs, grimpée sur des pneus relativement étroits et dotée d’une suspension calibrée pour le confort, l’Accent devient légèrement instable lorsqu’on la pousse avec zèle. De plus, la direction pourrait être d’une assistance moins importante. Heureusement, aussi bien la boîte manuelle que l’automatique ne se prêtent à aucun commentaire négatif.

Bref, peu importe le modèle choisi, l’Accent est une sous-compacte qui ne vous décevra pas dans la conduite quotidienne et qui accomplit son boulot sans surprise. En outre, il est possible — par le biais du catalogue des options — de l’équiper de façon à rendre la vie à bord plus agréable en se payant des petits luxes.


Source : Guide auto web

Hyundai Accent 2017
Hyundai Accent 2017