200, rue Daniel Johnson Est, Saint-Hyacinthe, QC J2S 8W5
Ventes: 1 866 927-5010
Services: 1 866 927-5011

Publié le 20 octobre 2017

Cinq dépenses à ne pas oublier dans notre budget auto

Cinq dépenses à ne pas oublier dans notre budget auto

Cinq dépenses à ne pas oublier dans notre budget auto


Nous savons tous qu’une voiture n’est pas un investissement et qu’elle engendre beaucoup de dépenses récurrentes. Cela dit, plusieurs n’ont aucune difficulté à planifier leur paiement d’auto dans leur budget mensuel, mais nous avons aussi tendance à sous-estimer les coûts de possession associés à notre nouvelle bagnole.

Bien sûr qu’il faudra payer l’essence, les assurances, l’entretien et les immatriculations, mais ces coûts sont rarement pris en ligne de compte lorsque nous magasinons notre prochain véhicule. Il faut faire attention, car ils ne sont pas négligeables et peuvent même être supérieurs au montant mensuel de notre financement ou location auto.

Voici donc cinq dépenses à ne pas oublier quand nous planifions notre budget pour notre prochain véhicule.

1. L’essence
À moins d’acheter un véhicule 100% électrique, l’essence nécessaire au fonctionnement de notre véhicule sera toujours à considérer dans notre budget. Il est assez facile d’estimer notre dépense mensuelle en carburant si nous savons à peu près combien de kilomètres nous parcourons et combien de litres d’essence par 100 kilomètres notre véhicule consomme.

Par exemple, imaginons un véhicule qui consomme en moyenne 9 litres aux 100 kilomètres et qui parcourt 1 500 kilomètres par mois. Si le prix du litre d’essence est fixé à 1,25 $, le coût par mois en carburant sera de 168,75 $ (1 500/100 x 9 x 1,25 $).

2. Les assurances
Le montant à prévoir pour nos assurances auto sera déterminé en grande partie par notre dossier de conduite, les protections que nous choisissons, le véhicule que nous achetons et notre âge. Il variera généralement entre 50 $ et 150 $ par mois.

3. L’entretien
Les coûts d’entretien varieront d’un véhicule à l’autre et certains constructeurs offrent les changements d’huile et l’entretien de base gratuitement. Qu’à cela ne tienne, nous savons tous que rien n’est réellement gratuit dans la vie et que même si notre véhicule ne requiert pas beaucoup d’entretien, il y aura tout de même un coût annuel pour s’assurer que notre auto demeure en bon état.

Vous pouvez estimer les dépenses d’entretien en contactant le département du service d’un concessionnaire et en vous informant sur le prix d’un changement d’huile et d’un entretien complet. Vous pouvez aussi vous informer auprès des membres de votre entourage qui ont déjà été propriétaires d’un véhicule similaire à celui qui vous intéresse.

4. Les immatriculations et le permis
À moins d’avoir une voiture propulsée par un moteur à très forte cylindrée ou encore d’avoir accumulé les contraventions, les frais de renouvellement du permis de conduire et les immatriculations ne sont pas très élevés. Cela dit, ils sont obligatoires alors il faut tout de même les considérer.

5. Les pneus et autres besoins 
Vous n’aurez pas à acheter des pneus tous les mois, c’est bien évident. Il est même possible que vous n’ayez qu’à acheter un ensemble de pneus d’été et un autre d’hiver pendant que vous êtes propriétaires du véhicule. Il se peut toutefois que vous ayez à acheter des roues d’hiver, et peut-être de nouveaux essuie-glaces, et pourquoi pas une nouvelle batterie, et les contraventions, et le stationnement au bureau…

L’idée ici est que les pneus et toutes autres dépenses du genre peuvent atteindre quelques milliers de dollars au fil du temps. Si nous ne voulons pas de surprises, il vaut mieux prévoir un montant mensuel qui sera mis de côté jusqu’au moment où nous en aurons besoin.

Si nous calculons toutes les dépenses annuelles comme les pneus, l’entretien et les immatriculations et que nous ramenons le tout sur une base mensuelle en ajoutant l'essence et les assurances, le coût de possession d’un véhicule bien normal peut facilement approcher 500 $ par mois. Tout cela ne prend pas en ligne de compte le paiement du véhicule même.

La bonne nouvelle est qu’en nous informant avant d’acheter, nous pouvons avoir une idée précise de ces coûts et ainsi mieux planifier notre budget.


Source : Le guide de l'auto


Passer à l'étape suivante
Prêt pour un essai routier?